image1 image2 image3
Info :

l’informatique, c’est aussi pour les filles !

On a beaucoup découragé Mariana quand elle a voulu se lancer dans l’informatique. Elle vient de créer sa société et n’en est pas peu fière.

Mariana pétille. Elle a du mal à ne pas communiquer son enthousiasme. Depuis deux mois que sa société existe, elle ne sent que des bons signes pour que ça marche. Et pourtant on lui a tellement dit que l’informatique était un truc de mecs, seulement un truc de mecs…

« Je suis passionnée d’informatique. J’ai un parcours un peu atypique. Nous avons cinq jeunes enfants avec mon compagnon mais j’ai quand même décidé de me lancer dans une activité qui me plaise. J’ai voulu faire une formation en informatique. On me l’a très vivement déconseillé. Mais je me suis accrochée. J’ai pu entrer au centre de formation de Bourgogne-Franche-Comté des Maisons familiales rurales. J’étais encore la seule fille. Et j’ai finalement décroché mon bac. C’est une petite victoire pour moi ».

Aussitôt après, Mariana Bernard a donc décidé de créer sa société à Doubs, en complémentarité avec celle qui l’a accueillie pendant sa formation.

« J’ai commencé à me passionner pour l’informatique quand j’étais toute petite. Je voulais jouer à un jeu de chevaux – j’adore les chevaux – sur mon ordinateur et la carte graphique n’était pas adaptée. Alors j’ai tout démonté pour la changer. J’ai demandé de l’aide et j’ai fini par y arriver. J’ai découvert ce monde-là. Ce qui me passionne, c’est qu’il faut sans arrêt s’adapter aux nouvelles techniques, aux matériels nouveaux. J’ai toujours amélioré mes ordinateurs, j’étais en contact avec des tas de spécialistes qui me guidaient. Une passion, quoi ».

Pas une geek, oh que non. Cet anglicisme ne se conjugue d’ailleurs pas facilement au féminin. Mariana n’est pas trop du genre à rester des heures devant une console. Elle, c’est la technique qui la passionne.

Cette fille d’agriculteur destinée à reprendre la ferme familiale s’est naturellement orientée vers une formation agricole. Puis elle a bifurqué pour trouver un emploi dans le service en restauration. « C’est peut-être là que j’ai trouvé le goût des gens, de la relation. Avant, j’étais un peu timide et réservée. Avec ma société, je peux à la fois travailler sur ma passion de l’informatique et les relations avec les gens. Mon activité, c’est le dépannage et la maintenance de matériel informatique à domicile pour les particuliers. Je me rends compte qu’il y a de plus en plus de gens qui se mettent à l’ordinateur, des anciens notamment qui y prennent goût mais qui ont besoin de formation. Certains m’appellent après qu’on leur ait offert un ordinateur. Ils ont besoin qu’on leur explique comment ça s’allume… »

Et le fait d’être une fille est sûrement un petit plus dans ce secteur très concurrentiel, tout au moins une différence que Mariana espère payante.

La société MB Informatique vient donc de naître… C’est une fille.

Didier FOHR

 

Source : http://www.estrepublicain.fr/edition-haut-doubs/2015/05/07/pontarlier-l-informatique-c-est-aussi-pour-les-filles

2020  Info Réseaux Services  Boutique : 03 81 69 97 23